Blog ACQS
Être rappelé
4.53 / 5 sur 49 avis
Accueil > Actualités > Blog ACQS > Tout savoir sur l’embauche d’un jeune étudiant

Tout savoir sur l’embauche d’un jeune étudiant

Photo by Jessie McCall on Unsplash

 
L’été pointe le bout de son nez, pour faire face à votre accroissement d’activité habituelle en période de saison, vous réfléchissez à l’idée d’embaucher un jeune étudiant pour cette période précise. On fait le tour de tout ce que vous devez savoir à ce sujet dans cet article.

 

Quelles sont les règles à respecter lors de l’embauche d’un étudiant ?

La première chose que vous devez savoir si vous devez embaucher un étudiant est le fait que, malgré son âge, votre jeune salarié est un salarié comme les autres. De ce fait, son embauche doit bien évidemment être déclarée au cours des 8 jours précédant la date de l’embauche.

Pour ce qui est de son contrat, ce dernier prendra très certainement la forme d’un CDD étant donné le besoin temporaire que vous avez de cette jeune force de travail. Comme pour toute embauche en CDD, vous devez pouvoir justifier une des raisons suivantes pour pouvoir recourir à ce type de contrat :

  • Le travail proposé est un travail saisonnier : le besoin dont vous faites face est récurrent d’une année sur l’autre en raison de la nature de votre activité
  • Le travail a été proposé pour faire face à un accroissement temporaire d’activité
  • Le travail proposé sert à remplacer un salarié absent
  • Le travail proposé a une nature temporaire

 

Quelles sont les règles en termes de salaire et de cotisation sociales ?

Tout d’abord, nous l’avons dit, un salarié est un salarié et ce, peu importe son âge ! Vous devez donc, conformément à la loi, rémunérer un jeune étudiant en CDD en vous basant sur le taux actuel du SMIC. De la même façon, les cotisations sociales et patronales seront dues comme pour tout autre contrat.

 

Pour en savoir plus : Stagiaires ou jobs d’été : doit-on payer des cotisations sociales ? – Gérant de SARL (gerantdesarl.com)

Sources : Gérant de SARL