Blog ACQS
Être rappelé
4.53 / 5 sur 49 avis
Accueil > Actualités > Blog ACQS > Tout savoir sur l’accueil d’un stagiaire en entreprise

Tout savoir sur l’accueil d’un stagiaire en entreprise

Photo by Mimi Thian on Unsplash

 
Vous souhaitez accueillir dans votre entreprise afin de lui faire naitre ou de confirmer une vocation ? On vous explique toutes les règles liées à ce sujet dans cet article

 

Qui pouvez-vous accueillir en tant que stagiaire ?

Vous ne pouvez pas accueillir en stage une personne ne suivant pas de cursus pédagogique scolaire ou universitaire. Ce cursus de formation doit représenter un volume d’enseignement de 200 heures minimum par année d’enseignement.

Notez également que votre capacité d’accueil de stagiaires dépend de la taille de votre entreprise. SI ce dernier compte moins de 20 salariés, vous pouvez accueillir jusqu’à 3 stagiaires en même temps. Si au contraire elle comporte plus de 20 salariés, Vous pourrez accueillir un volume de stagiaire représentant jusqu’à 15% de votre effectif salarié.

Un stage en entreprise ne peut pas durer plus de 6 mois par organisme d’accueil et année de formation. Cette durée de 6 mois correspond à 9214 heures de présence effective dans l’organisme d’accueil, le stagiaire ne pourra donc pas effectuer une heure de plus que ce volume horaire.

 

Quelles sont les règles régissant la convention de stage ?

La première chose à retenir est le fait qu’un stage est indissociable d’une convention de stage signée par toutes les parties (employeur, stagiaire et organisme de formation).

Certaines mentions doivent obligatoirement apparaitre sur la convention de stage que le futur stagiaire vous remettra, parmi celles-ci nous pouvons citer les noms des parties engagées, les dates de début et de fin de stage, la rémunération s’il y en a une…

Sachez également que lorsque le stage en question dure plus de deux mois, la convention de stage doit prévoir la possibilité de prise de congés et d’autorisation d’absence.

 

Le déroulement du stage en entreprise

Une fois les conventions signées, vous pouvez ensuite accueillir le stagiaire et lui confier des missions. Ces missions doivent avoir un lien avec sa formation afin qu’il puisse mettre en œuvre les compétences théoriques et pratiques acquises grâce à sa formation.

En ce qui concerne la rémunération du stagiaire, celle-ci est obligatoire si vous l’accueillez plus de deux mois au sein de votre entreprise (à partir de 309h). Le montant minimum de la gratification de stage est de 3.90€ de l’heure.
Lorsque le stage dure moins de 2 mois, la rémunération du stagiaire n’est alors pas obligatoire et relève d’une négociation entre l’entreprise d’accueil et le stagiaire.

Enfin, bien que le stagiaire n’a pas le statut de salarié, il doit bénéficier de certaines prestations comme l’accès au comité d’entreprise, au restaurant d’entreprise ou aux titres restaurants s’ils sont mis en place au sein de votre organisation. Notez également que l’entreprise se doit de rembourser la moitié des frais de transports engagés par le stagiaire pour se rendre sur le lieu de stage.

 

Pour en savoir plus : Accueil d’un stagiaire : quelles règles devez-vous respecter ? | economie.gouv.fr

Source : Ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance