Blog ACQS
Être rappelé
4.53 / 5 sur 49 avis
Accueil > Actualités > Blog ACQS > Quelles obligations pour un employeur en période de canicule ?

Quelles obligations pour un employeur en période de canicule ?

Photo by Jarosław Kwoczała on Unsplash

 

Avec des records de températures de plus en plus fréquents, la question des conditions de travail des salariés doit être (encore plus) au centre des préoccupation. Quelles sont vos obligations en tant qu’employeur ? On vous explique tout dans cet article.

 

Quelles sont les obligations de l’employeur en cas de canicule ?

En cas de canicule, l’employeur se doit de prendre les mesures nécessaires au maintien de la sécurité et à la protection de la santé des salariés. Cela passe par la mise en place d’une organisation et de moyens adaptés aux situations de fortes chaleurs comme par exemple :

  • L’intégration au document unique d’évaluation des risques la problématique liée aux ambiances thermiques
  • La mise à disposition gratuite d’eau fraiche à destination des salariés
  • La mise ne place d’une ventilation dans les locaux
  • La mise à disposition de moyens de protection contre les fortes chaleurs

L’employeur peut également aménager des horaires de travail adaptées à la situation et/ou rallonger les temps de pause.

En ce qui concerne les professionnels du BTP, l’employeur doit notamment :

  • Fournir 3 litres d’eau par jour et par travailleur
  • Prévoir un local permettant aux travailleurs de se protéger de la chaleur
  • S’assurer du fait que les équipements de protection individuels soient compatibles avec les fortes chaleurs

Il est également possible que Météo France publie une alerte rouge au risque de canicule. L’employeur doit alors procéder à une évaluation quotidienne des risques afin de protéger ses salariés. L’organisation du travail devra alors être ajustée en conséquence et les salariés les plus vulnérables (femmes enceintes, personnes en situation de handicap…) devront être protégés notamment en leur permettant de télétravailler.

Si, en cas de canicule, les mesures adéquates ne sont pas prises et que la sécurité des salariés n’est plus assurée, ces derniers peuvent alors saisir l’inspection du travail (ou le CSE ou le délégué du personnel) et exercer son droit de retrait s’il se trouve dans une situation de travail présentant un risque grave pour sa vie ou sa santé.

 

Pour en savoir plus : Canicule : quelles sont les obligations de l’employeur ? | economie.gouv.fr

Source : Ministère de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté Industrielle et Numérique.